Cette série évoque les retrouvailles d’un groupe d’ami de longue date. A l’aube de leur 30 ans, tous les ans ils se réunissent une semaine, dans un lieu perdu, ou chacun prend sa place, et où le groupe est l’essentiel.

Des souvenirs communs se partagent ainsi que des visions d’un avenir en construction. L’insouciance de la jeunesse se mélange difficilement avec l’anxiété provoquée par la vie d’adulte. Le groupe se nourri les uns des autres.

Maude, Nicolas, Caro, Mathieu, Jean, Samy, Lili, Margot, Dodo et Manon, chacun vient avec sa couleur, son ton. Ses couleurs cherchent à cohabiter, à être ensemble sans se ternir, sans se masquer. Alors il y a des zones de flou, de flottement, de mélange. « Mon tendre été » c’est un pinceau de moments qui vient mélanger toutes ces couleurs pour en créer une unique. Rassurante, dense, vive et éclatante.

Mon tendre été est une série faite à 4 mains, par Dorian Sacher et Amélie Berthou, dans le village de Montendre. Elle est réalisée avec un Holga – un appareil jouet – pour mieux marquer la légèreté du moment et compléter cette atmosphère paisible et sereine. Les pellicules périmées et le développement en traitement croisé laisse une part du travail au hasard.